Lean = à la recherche de la stabilité

Le Lean est souvent décrit comme une démarche visant à identifier puis réduire/supprimer tous les types de gaspillages dans l’entreprise. Mais, au-delà de ce concept, une des causes majeures de ces gaspillages réside dans l’instabilité régnant dans l’organisation.


Cette instabilité comporte 2 parties :

L’instabilité subie : consommation irrégulière des Clients, contexte économique, changement dans les lois et les normes, problèmes chez les Fournisseurs et les Transporteurs, prévisions Clients inexistantes ou peu fiables, variations de la demande Clients, absentéisme lié à la maladie, …

L’instabilité générée par l’entreprise elle-même : tailles de lot importantes en production et approvisionnement, problèmes de stock, tailles des contenants, absentéisme, non-qualité interne, pannes de machine, effets des promotions ou séries spéciales, introduction de nouveaux produits et suppressions d’anciens, …

L’instabilité rend difficile le pilotage des activités et crée par la même occasion une surconsommation de Ressources pour s’adapter/corriger en permanence la situation pour satisfaire les Clients. Cette situation génère une perte de confiance des uns envers les autres renforçant ainsi les besoins en mesure et reporting à tous niveaux créant un cercle vicieux.

En interrogeant des personnes de l’Encadrement de tous niveaux sur la répartition de leur temps entre les activités curatives (résolution de problèmes, actions « pompier », …) et amélioratives, j’obtiens systématiquement un 80/20 ou 90/10 voire parfois un 120/0 pour démontrer la pression et le stress de ces journées interminables durant lesquelles chacun(e) a fait de son mieux pour démêler la situation.

L’enjeu est donc bien de « pacifier » et de mettre sous contrôle la situation. Les concepts de lean management apportent donc ici toute leur puissance :

– La création et le respect des Standards de travail pour faire bon du 1er coup

– La réactivité de l’organisation lors de l’apparition de « petits » problèmes avant qu’ils ne s’amplifient

– La recherche des causes racines des problèmes pour trouver les solutions qui éviteront leur récurrence

– Le lissage des activités dans les différents secteurs de l’entreprise

Ainsi, dans une entreprise pacifiée dont la situation sera plus facilement prédictible, le management pourra se consacrer à la remise en cause de l’existant et à l’amélioration des performances avec un maximum de chance de réussite car les fondations de ce progrès seront plus robustes.

Par la même occasion, le niveau de stress moyen s’en trouvera abaissé car chaque collaborateur aura une meilleure maîtrise de son temps et de ses activités quotidiennes. Le retour de la confiance des uns envers les autres en interne et en externe libérera ainsi des marges de manœuvre pour satisfaire simultanément les Clients, l’Entreprise et son Personnel.

Laisser un commentaire